Musée du Luxembourg

HISTOIRE

 

Un musée, une histoire

Le Musée du Luxembourg a été le premier musée français ouvert au public en 1750, et est devenu à partir de 1818, le premier musée d’art contemporain. Son histoire est intimement liée à celles du Palais du Luxembourg, où il a d’abord été installé, et du Sénat, qui est à l’origine de la construction du bâtiment actuel en 1884. Depuis 2000, le Musée du Luxembourg a renoué avec son histoire, le Sénat en assurant à nouveau la gestion.

En sa qualité d’assemblée parlementaire, le Sénat a pour missions premières le vote de la loi, le contrôle du Gouvernement, l’évaluation des politiques publiques et la prospective. Il se doit également de mettre en valeur le patrimoine dont il est affectataire, qu’il s’agisse du Palais, du Jardin ou du Musée du Luxembourg.

Pour garantir un rayonnement et un niveau d’excellence dans la production et l’organisation des expositions, le Sénat a choisi de faire appel à des professionnels de ce secteur. Le Musée du Luxembourg s’est ainsi imposé comme l’un des principaux lieux d’expositions parisiens.

En 2010, le Sénat a délégué la gestion du musée à la Réunion des musées nationaux - Grand Palais avec la mission d’y organiser des expositions ambitieuses. Trois axes de programmation, en lien avec l’histoire du lieu, sont privilégiés : « la Renaissance en Europe », « art et pouvoir » et « le Palais, le Jardin et le Musée : le Luxembourg au cœur de Paris, capitale des arts ».

La Réunion des musées nationaux - Grand Palais est l’un des premiers organisateurs d’expositions et de manifestations dans le monde. Elle expose, édite, diffuse, acquiert, accueille, informe. Elle contribue, pour tous les publics, à l’enrichissement et à la meilleure connaissance du patrimoine artistique aux niveaux national et international.

Rendez-vous au Musée du Luxembourg

- © Nicolas Krief